Rejoignez nous sur Facebook

logo facebook

050211

Accessibilité : le ciel s'y met (Par : Camille Andres)

Dans : Toutes les news, Le Club

Auteur : René

Les DNA du 4 février 2011 relaient le projet "S'ENVOLER AUSSI".

En février 2011, le projet "S'ENVOLER AUSSI" est dans la dernière ligne droite. Le ballon est en fabrication, les bénévoles se manifestent, leur formation démarre. Camille Andres, journaliste aux DNA nous a rencontrés sur notre plateforme.

   

Document extrait de l’article consacré au projet « S’ENVOLER AUSSI »  du 04/02/2011

DNA / Région de Saverne / Entraide

Accessibilité : le ciel s’y met

L’association « Libres Ballons du Bastberg », LBB67, prépare un grand projet pour ce printemps : faire découvrir l’aérostation -le vol en montgolfière- aux personnes en situation de handicap. Une initiative courageuse et unique en Alsace, née de la détermination de ces passionnés du ciel.

C’est en mars que LBB67 devrait réceptionner la nacelle adaptée aux personnes en situation de handicap. Les premières d’entre elles devraient pouvoir décoller au printemps. D’ici là, les membres de l’association ne chôment pas. « Il faut réviser le matériel, continuer à chercher des sponsors… et continuer à former les bénévoles », énumère le dynamique président René Schmitz.

L’initiative de LBB67, baptisée « s’envoler aussi », est née des commentaires des accompagnateurs. « Beaucoup d’entre eux, venus soutenir les personnes faisant une sortie en ballon nous regardaient avec envie, disant qu’ils auraient adoré venir, mais qu’ils n’arriveraient jamais à grimper dans la nacelle », explique René Schmitz. Il faut dire que l’opération est un peu sportive. « Il n’y a pas de portière, cela alourdirait l’ensemble. Or en montgolfière, l’ennemi, c’est le poids ! » rappelle Bernard Wolff, un membre de l’association impliqué dans le projet. Sans compter que certains atterrissages sont parfois « un peu rock’n’roll », et peuvent se faire couchés, à l’horizontale !

En participant à différents meetings en France, les membres du club découvrent des montgolfières adaptées, munies d'une portière et de deux sièges avec des harnais pour s’attacher, évitant tout heurt en cas de choc à l’atterrissage. Ils prennent des contacts, se renseignent. « Je voyais ce grand ballon, je voulais faire partager notre culture de vol et notre passion pour la montgolfière », se souvient René Schmitz. L’idée fait son chemin. Elle prend un sérieux coup d’accélérateur en 2010, lorsque Jeunesse et Sport -désormais le Centre National pour le Développement du Sport, CNDS- s’en mêle. « Ils ont porté à bout de bras ce projet avec nous », retrace René Schmitz avec reconnaissance. « Leur slogan, « le sport pour tous » est en plein dans notre démarche ».

Sport pour tous

L’association entre en contact avec des responsables du Pôle d’Aide à la Personne au Département, qui constitue avec le CNDS leur principal partenaire institutionnel. « Leurs noms apparaîtront sur l’enveloppe du ballon à nacelle aménagée ». Et juste au-dessous figureront les autres partenaires, deux fondations privées et plusieurs entreprises.

Le coût du projet est d’un peu plus de 72 000 euros. L’association recherche toujours des partenaires privés qui pourraient occasionnellement financer un vol, ou aider à diminuer son coût (170 euros) pour une personne en situation de handicap. L’aspect matériel est important, mais c’est le contenu du projet qui anime vraiment les bénévoles de l’association : faire partager leur passion pour « ce monde au-dessus des nuages », tel que l’évoque Serge, jeune retraité qui a découvert la montgolfière suite à un vol offert par sa fille. « Ça m’a tapé sur le système, c’est une expérience incroyable ». Un moment de grâce qu’il souhaite partager avec tous. « Quand nous proposons d’emmener des personnes en situation de handicap, c’est au sens large : personne en fauteuil, personne à mobilité réduite, personne atteinte de trouble sensoriel ou trouble mental léger ». Seule limite fixée : « si une personne, handicapée ou non, a un comportement trop perturbateur pour le pilote, nous ne pouvons pas l’embarquer, simple question de sécurité pour tous les autres » note René Schmitz.

Mais attention, il n’est pas question de simplement « faire faire des tours de manège à des personnes handicapées », met en garde Bernard Wolff. Cet ancien pompier tient à l’aspect éducatif du projet : « il faut impliquer les personnes dans un projet pédagogique, inscrire leur participation dans le temps ». Avec, à terme, un rêve : « permettre à une personne en situation de handicap de prendre les commandes et de s’envoler… ce n’est pas pour demain, mais on poussera le bouchon aussi loin qu’on pourra. Des solutions techniques existent ».

Une journée « portes ouvertes » pour découvrir et se familiariser avec la nacelle adaptée et plus généralement avec l’aérostation est déjà prévue au printemps. Après les premiers essais, une inauguration en bonne et due forme aura lieu, pour laquelle des invités de renom dans le monde du sport sont déjà annoncés…

Camille Andres

Association Libres Ballons du Bastberg, 17 rue de l’étang, 67440 Lochwiller, Tel/Fax : 03 88 70 82 40. Informations sur http://www.lbb-67.fr/

Bénévoles recherchés

LBB67 recherche des bénévoles prêts à devenir équipiers pour les sorties en montgolfière en compagnie de personnes en situation de handicap. Aucune compétence particulière n’est requise. Sur le long terme, des formations sont envisageables pour devenir pilote. Toute personne intéressée par l’aérostation et "l’aide à la personne" est la bienvenue, les jeunes tout particulièrement. Ces derniers peuvent d’ailleurs passer un brevet d’initiation à l’aéronautique au lycée. Cette option existe depuis 2010 seulement. Renseignements et contact sur www.lbb-67.fr

11/09/2010 - Dernières nouvelles d'alsaces - publiée le : 16/09/10
S'envoler aussi par la fondation kronenbourg - publiée le : 28/05/11
Christophe s'envoie en l'air avec LBB - publiée le : 13/05/11
Jean-Paul, 80 ans, testeur du Ballon "S'ENVOLER AUSSI" - publiée le : 19/04/11