Rejoignez nous sur Facebook

logo facebook

050513

Le contrôle aérien Nord-Est - avril 2013

Dans : Toutes les news

Auteur : René

Comprendre la gestion de l'espace aérien, tel est le but de cette visite des pilotes et équipiers de LBB à la tour de contrôle de Strasbourg-Entzheim le 26 avril dernier ...

Les responsables du contrôle aérien d'Entzheim ont accueilli avec grand plaisir les membres de Libres Ballons du Bastberg ... et pour cause : les pilotes et pilotes stagiaires de LBB évoluent régulièrement dans l'espace aérien contrôlé qu'ils partagent avec des avions de ligne, des avions privés, les hélicoptères de l'ALAT (Aviation Légère de l'Armée de Terre), les activités sportives aériennes.

 

Nous avions tout intérêt à faire connaissance avec ceux qui assurent notre sécurité en vol.

La rencontre commence par les présentations réciproques et l'observation de la carte murale de la "CTR" de Strasbourg (de l'anglais ConTRol zone ou Control traffic Region). Superposée sur une carte routière, elle fait apparaître des repères précis et connus de tous les locaux.

Les contrôleurs ont plusieurs missions : la gestion des aéronefs traversant la CTR, l'approche et le guidage des aéronefs atterrissant et décollant à Entzheim, le guidage depuis la piste jusqu'au parking dédié de l'aérogare.

 

1) La salle de "contrôle en vol" est feutrée, sans vue sur l'extérieur. Des bureaux alignés donnent sur une multitude d'écrans radars sobres en couleur. Les contrôleurs reçoivent par téléphone les plans de vol programmés. Ils suivent alors à l'écran l'approche des avions, leur traversée de l'espace contrôlé de Strasbourg.

L'accompagnement peut être ponctué de consignes assurant la séparation entre aéronefs. En sortie de zone, chaque avion est confié à la zone de contrôle en vol voisine. La fréquence d'approche de Strasbourg est 120.700 Mhz.

 

Chaque prise en charge d'un aéronef est matérialisée par "un strip", bande de progression portant les détails connus du vol : indicatif d'appel en radio téléphonie, route, provenance, destination, type d'aéronef, niveau de vol ou altitude, waypoints de passage ; le contrôleur y note les consignes. Tout est enregistré, archivé.

Le suivi à l'écran se fait grâce à un repérage du radar primaire et du radar secondaire. Un aéronef non signalé apparaît d'abord sur le radar primaire en attendant son signalement par le radar secondaire via le transpondeur de l'aéronef.

Nos montgolfières apparaissent aussi sur les écrans radars ; leur image est bien sûr plus statique que celles des avions filant à 250 noeuds !

 

2) La vigie est assurée depuis la salle la plus haut perchée de la tour, vitrée à 360°. Les contrôleurs assurent le guidage des avions depuis le point d'entrée dans la TMA (TerMinal control Area ou région de contrôle terminal) jusqu'à l'arrivée sur la piste. Il dispose de tous les renseignements utiles (météorologie, nombre d'aéronefs à l'approche). Il décide leur ordre d'arrivée, les espace correctement en définissant les trajectoires et vitesses respectives. Au sol chaque aéronef est confié à un contrôleur de piste sur une autre fréquence.

 

Le pupitre du "contrôleur de vigie" est truffé d'écrans, de commandes rapides de téléphone et d'éclairage de la piste... Au bord des vitres de la vigie, des affiches "clocher d'Entzheim, 1400 mètres" ou "aérogare, 150 mètres", ... permettent d'estimer la visibilité en permanence et de prendre les mesures adéquates.

Confidence : par temps de brouillard, le contrôleur entend le réacteur de l'avion à l'arrivée mais ne le voit pas. Le guidage est entièrement confié aux instruments. Le contrôleur est complètement rassuré quand il voit l'avion rouler sur le taxiway !

 

La sécurité et l'assitance sont aussi présentes sur la piste : véhicule de service équipé d'un haut-parleur pour chasser les oiseaux et autres animaux terrestres dangereux pour les avions, les véhicules de lutte contre l'incendie, la PAF, ...

Pendant notre visite de deux heures, nous avons pu suivre la prise en charge en continue de plusieurs avions au départ ou à l'arrivée et réécouter notre vol en montgolfière de la veille sur les archives informatisées.

 

Merci à tous les personnels de la tour de contrôle de Strasbourg-Entzheim pour l'accueil chaleureux et pour cette visite fort instructive. Nous comprenons encore mieux le besoin de sécurité en vol, la nécessité de la séparation des aéronefs et le service rendu à tous les usagers du ciel.

Bientôt, une nouvelle tour de contrôle dominera le ciel d'Entzheim à 35 mètres de hauteur.